© 2019 par Louise Tremblay

La DermoNeuroModulation

La DNM se penche plus particulièrement sur le traitement des nerfs cutanés. Ces nerfs sont porteurs de toute l'information de surface du corps, qui se rend au SNC. L'information des mécanorécepteurs bien sûr, mais aussi de toutes ces fibres qui vont mesurer notre environnement externe, la température, la chimie de la peau, la nutrition, le pH, etc. Et ils ont pratiquement toujours été oubliés, ou pire, négligés. Je crois que cela vient du fait qu'on ne les voit pas : ils ne paraissent pas aussi importants que les muscles, que les fascias, ou autres structures parfois même imaginées. L'humain est ainsi fait, il doit voir pour croire.

Deux livres importants confirment que les syndromes canalaires ne sont pas réservés aux "gros" nerfs périphériques, mais que de petits nerfs pouvaient aussi en être atteints. Ces livres sont : Nerve Injury and Repair de Göran Lundbord et Tunnel Syndromes de Marko M. Pećina.

DNM traite essentiellement les douleurs neuropathiques. Elle ne s'implique pas dans les douleurs dont les causes sont médicales, comme par exemple les blessures de type coupure ou fracture, les douleurs profondes somatiques, les douleurs viscérales, et les douleurs suspectes d'origine inconnues.

"La thérapie manuelle fait partie depuis longtemps des programmes de réadaptation physique, en particulier pour traiter ceux qui souffrent. Cependant, les mécanismes de la thérapie manuelle ne sont pas entièrement compris, et il a été suggéré que ses effets modulateurs de la douleur sont d'origine neurophysiologique et peuvent être médiés par le circuit modulateur descendant. L'objectif de cette revue est donc d'examiner la réponse neurophysiologique aux différents types de thérapie manuelle, afin de mieux comprendre les mécanismes neurophysiologiques qui sous-tendent les effets analgésiques de chaque thérapie. On a pu conclure que différentes formes de thérapie manuelle provoquent des effets analgésiques par différents mécanismes, et presque toutes les thérapies semblent être au moins partiellement médiées par une modulation descendante."

The Role of Descending Modulation in Manual Therapy and Its Analgesic Implications: A Narrative Review

Andrew D. Vigotsky1 and Ryan P. Bruhns2

Hindawi Publishing Corporation
Pain Research and Treatment
Volume 2015, Article ID 292805, 11 pageshttp://dx.doi.org/10.1155/2015/292805