© 2019 par Louise Tremblay

Un nouveau paradigme

Et si la thérapie manuelle n'était pas totalement ce qu'on croit ?

Si, cette fois, on se fiait à ce que nous dit la science, la neuroscience, pour comprendre ce que nous faisons réellement ?

« Les fibres sensitives de petit diamètre fournissent le feedback nécessaire de chaque infime partie du corps, ce qui est absolument essentiel pour les systèmes de contrôle homéostatique qui maintiennent les conditions physiologiques du corps. Elles fournissent les signaux vitaux qui indiquent que le corps est vivant. » (Craig, A.D., (2015) How do you feel? An Interoceptive Moment with your Neurobiological Self. Princeton, NJ: Princeton University Press, p. 110)

Pourquoi le SNC aurait-il besoin de savoir exactement tout ce qui se passe dans le corps ?

Aucun muscle du corps ne se contracte par lui-même. Aucun os, fascia ou tissu n'a de volonté propre de se modifier. Tous, sans exception, ne font que répondre à des commandes motrices venant du SNC. Nous ne pouvons pas les modifier de l'extérieur. Le seul moyen qui nous est permis est d'apprendre "le langage du corps" et de dialoguer avec le SNC, et lui seul pourra émettre les commandes motrices afin de modifier les tensions tissulaires, les contractions musculaires et autres normalisations de type homéostatique.

C'est la mission de l'AIMTC : étudier et enseigner les éléments essentiels provenant des neurosciences qui nous permettent de comprendre réellement le travail du thérapeute manuel.

Les formations AIMTC

Bowen, c'est la MyoNeuroModulation

DNM, c'est la DermoNeuroModulation

Niromathé, c'est la
DNM Dynamique

Contactez moi pour un stage sur mesure

info@louisetremblay.com

 
Stages très prisés :

DNM à Paris

Bowen à Bangalore, Inde

Bowen à Montréal

DNM à Tahiti

  • Facebook